Menu Fermer

Le ministère refuse de donner les chiffres des candidats aux concours… Pourquoi ?

« La réforme des concours du ministre poursuit le saccage engagé par la réforme de « masterisation » de 2009 qui a vidé de ses candidats de nombreux concours.
La situation pour la prochaine rentrée est encore plus inquiétante puisqu’avec le retardement du concours à Bac+5, seuls ceux qui auront échoué au concours l’an dernier seront en mesure de candidater. Ce faible vivier de candidat prépare un recrutement encore plus faible. Les personnels vont manquer à l’appel pour la rentrée 2022 alors que cela craque déjà de partout !
Lors de l’audience, le ministère a confirmé une baisse des inscrits, en particulier pour le CRPE, expliquant que c’était effectivement lié au recul de M1 au M2 du concours comme nous le pointions, mais aussi à l’attractivité.
Recontacté la semaine dernière, le directeur des ressources humaines a indiqué que le ministère ne souhaitait plus nous communiquer ces chiffres pour le moment ! »

Lire / télécharger le communiqué complet ci-dessous :