Menu Fermer

« Concertation sur l’attractivité et la revalorisation du métier enseignant » : CR de la réunion du 3 octobre 2022 au ministère

En bref :

  • Revalorisation « inconditionnelle » qui ne concerne que la 1ere moitié de carrière
  • Revalorisation liée à de nouvelles missions
  • Indemnité REP et REP + versée à tous les personnels (AED, AESH, assistants sociaux…)

Déclaration de la FNEC FP-FO :

« Monsieur le Ministre,
Vous nous proposez cette réunion d’ouverture de la concertation sur l’attractivité et la revalorisation du métier enseignant dans une situation inédite de chaos, où les personnels de l’Education nationale, comme tous les salariés de ce pays, se trouvent pris à la gorge face à la montée de l’inflation. Avec l’explosion des prix de l’électricité, du gaz, du fuel, on nous annonce même, au nom de soi-disant économies d’énergie, qu’il ne faudrait plus se chauffer, et renvoyer les personnels et les élèves chez eux comme à l’université de Strasbourg par exemple.
Le Président de la République en appelle aux sacrifices au nom « de notre liberté et de nos valeurs ».
Dans le même temps, les dividendes versés aux actionnaires du CAC 40 au 2ème trimestre atteignent 44,3 milliards d’euros. Ces chiffres vertigineux sont à mettre en corrélation avec les 10 millions de personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté (AESH et AED par exemple pour notre ministère).
Pour la FNEC FP-FO, il n’est pas question de renoncer aux revendications sous prétexte de crise économique ou énergétique. »

Lire / télécharger la suite :